Le Saviez-Vous ? #11



🩾‍♂‍ Pour faire son nid et se nourrir des insectes vivant sous l’écorce, le Pic vert tape contre un tronc d’arbre 20 fois par seconde, 10 000 fois par jour ! Lors de l'impact, sa tĂȘte passe de 25 Ă  0 km/h en moins d’une milliseconde. Il subit donc une dĂ©cĂ©lĂ©ration de 1200g !


Quant Ă  nous les ĂȘtres humains, nos chances de survie aprĂšs un choc de 50g sont trĂšs trĂšs fines... Les pilotes de chasse ne sont soumis "qu'Ă " 9g, tandis que le record de rĂ©sistance Ă  l'accĂ©lĂ©ration est dĂ©tenue par Kenny BrĂ€ck, ayant survĂ©cu Ă  un choc estimĂ© Ă  214g lors du crash de sa F1 Ă  350 km/h.


🔹 Mais comment fait-il pour ne pas devenir totalement marteau ?

👉 Chez ce piqueur, le bec supĂ©rieur est plus court d'un millimĂštre que le bec infĂ©rieur, ce qui lui permet par une dĂ©formation Ă©lastique d'absorber une grande partie du choc.

👉 De plus les os de son crñne sont trùs spongieux et contribuent fortement à l'amortissement.

👉 Enfin, sa langue (3x plus grande que son bec) qui fait le tour complet de son crĂąne pour finir son chemin entre ses deux yeux, joue aussi un rĂŽle dans l'amortissement telle une ceinture de sĂ©curitĂ©.


🧠 Pour Ă©viter les commotions cĂ©rĂ©brales liĂ©es aux collisions, peut-on s'inspirer des piverts ?