L'Institut Photovoltaïque d'Île de France

Bioxegy x IPVF : une collaboration au sommet avec le leader de la recherche française en énergie solaire.


Pourquoi le biomimétisme et l’énergie solaire ?


La production d’énergie, son stockage et sa disponibilité font partie des enjeux majeurs du XXIème siècle. La nature abrite plusieurs millions d’espèces qui évoluent dans des environnements contraints et qui ont développé un panel impressionnant en termes d’approvisionnement énergétique, de stockage énergétique et d'optimisation de l’usage des ressources. Le soleil est l’énergie primaire de notre planète et le potentiel énergétique représenté par l’énergie solaire est impressionnant. L’énergie solaire totale reçue par la terre en une seule journée pourrait couvrir les besoins énergétiques mondiaux annuels ! Le biomimétisme est un atout considérable dans le secteur de l’énergie solaire. Par exemple, la photosynthèse réalisée par les plantes, qui leur permet d’utiliser l’énergie solaire pour produire de l’énergie utile, est l’inspiration principale des panneaux solaires. Bioxegy travaille avec de nombreux clients dans le secteur de l’énergie et les besoins sont de plus en plus conséquents. L'alliance entre le biomimétisme et le photovoltaïsme est une occasion inédite d’associer progrès technologique et soutenabilité.



Deux exemples pour illustrer les connexions entre énergie solaire et biomimétisme :


Partant du constat que la principale source d’énergie utilisée par le monde du vivant est l’énergie fournie par le soleil, de plus en plus de chercheurs se tournent vers le biomimétisme pour faire évoluer (ou créer de nouvelles) des technologies de production photovoltaïque.


Des algues bioluminescentes

Elles présentent la caractéristique d’être photosynthétiques : elles sont capables de produire le glucide nécessaire à leur survie à partir de l’eau et du gaz carbonique qu’elles captent dans l’environnement grâce à l’énergie fournie par le rayonnement solaire. Au fil du temps, ces minuscules algues ont affiné leur système de captation de la lumière afin de s’adapter aux changements, parfois extrêmes, de leur environnement.

Certaines de ces microalgues possèdent un système de conversion de la lumière en énergie qui affiche un rendement exceptionnel de 95%. Les chercheurs étudient ces mécanismes afin de trouver comment améliorer le rendement des cellules solaires qui aujourd’hui affichent des rendements moyens de l’ordre de 20 à 25%.


Le papillon morpho

Quel beau bleu, ce papillon Morpho ! Et pourtant, ses ailes sont incolores ! C’est la diffraction des rayons lumineux sur ses ailes qui nous donne l’illusion de la couleur ! Lorsque la température s’élève au-dessus de 40°C, les ailes irradient des infrarouges ce qui permet de faire baisser la température et donne cette magnifique couleur bleue.


Les chercheurs analysent cette structure particulière, composée d’air et de chitine, pour améliorer les performances des panneaux photovoltaïques et les rendre plus résistants aux fortes chaleurs.


Un partenariat de choix : Bioxegy et l’IPVF


Bioxegy a choisi de collaborer avec l’Institut Photovoltaïque d’Ile-de-France (IPVF) qui a pour objectif de devenir l’un des centres mondiaux de recherche dans le domaine de l’énergie solaire photovoltaïque. En alliant le biomimétisme et les compétences techniques de pointe développées par la recherche, Bioxegy et l’IPVF proposent de solutionner des problèmes technologiques actuels.


Image issue de tecsol.blogs.com

L’IPVF en quelques mots


L’IPVF est une structure unique en son genre, qui regroupe à la fois une unité mixte de recherche, une plateforme de recherche collaborative, un institut de référence dans la transition énergétique… En tant qu’unité de recherche, l’IPVF est l’un des 5 plus grands centres de recherche mondiaux en photovoltaïque. Cette UMR est à la croisée des chemins entre la recherche académique et le monde industriel, ce qui lui permet d’appuyer sa position de leader français dans le secteur de l’énergie photovoltaïque. Les missions de l’IPVF sont nombreuses du fait de son positionnement stratégique et de son organisation particulière. L’un de ses objectifs est de relancer la filière photovoltaïque française tout en contribuant à améliorer la souveraineté technologique et énergétique de la France. Les projets de recherche qui y sont menés visent notamment à développer des panneaux solaires durables et performants, ainsi qu’à intégrer des matériaux nouveaux dans le domaine de l’énergie solaire.


Bioxegy et l’IPVF


Bioxegy et l’IPVF ont décidé de collaborer sur différents sujets à la fois techniques, stratégiques et opérationnels afin que chacune des entités puissent en tirer des bénéfices.

L’intégration du biomimétisme dans les travaux de recherches de l’IPVF est extrêmement pertinente pour résoudre les problématiques auxquelles le photovoltaïque est confronté. L’un des objectifs de cette collaboration est d’initier une dynamique d’innovation commune pour la conception de technologies bio-inspirées utilisant l’énergie solaire.

« Dans tous les domaines, y compris l’énergie, la nature est une source d’émerveillement et d’inspiration. Nous sommes très heureux de travailler avec Bioxegy, et d'associer nos compétences pour les mettre au service des produits qui intègrent l’effet photoélectrique, dans toute la variété de ses formes. »

Roch DROZDOWSKI-STREHL, Directeur Général de l’ IPVF.