Le Saviez-Vous ? #25



Découvrez comment les aéronefs de demain pourraient être inspirés des insectes !


🥇 La famille des Ceratopogonidae possède le battement d'aile le plus rapide du vivant. Selon les espèces, leur fréquence de battement est comprise entre 700 hz et 1050 Hz ! Pourtant, d'après les modèles biomécaniques, il est impossible pour un muscle de se contracter en moins d’un centième de seconde...


💪 Ces insectes sont parmi les seuls animaux à posséder des fibres musculaires asynchrones. Ce sont des fibres qui peuvent se contracter 15 à 40 fois par impulsion nerveuse.


👉 De plus, ces insectes possèdent un mode de vol "indirect" : leurs muscles ne sont pas directement reliés aux ailes, mais à l'exosquelette qui actionne l’aile en se déformant. Ce mode de vol est moins complexe nerveusement et confère une manœuvrabilité accrue.


🤖 Depuis quelques années, la communauté scientifique s'intéresse au mode de vol des insectes pour réaliser des drones miniatures autonomes. L'étude du vol à haute fréquence des plus petits des insectes pourrait permettre de miniaturiser davantage ces drones ou d’augmenter leur efficacité.