Le Saviez-Vous ? #54





ūü¶é Les quelques 4 600 esp√®ces de l√©zards sont r√©parties √† la surface du globe, dans des √©cosyst√®mes tr√®s vari√©s !


ūüŹĒÔłŹ Certaines esp√®ces, comme le l√©zard vivipare, vivent jusqu'√† 3 000m d'altitude, et sont donc confront√©es √† un froid glacial. Il en faut plus pour les d√©courager, car leur sang et leurs tissus ont des propri√©t√©s antigel exceptionnelles.


‚ėÄÔłŹ √Ä l'inverse, d'autres l√©zards se la coulent douce au soleil et vivent dans des environnements arides. C'est le cas du diable cornu qui utilise sa peau pour s'hydrater. La structure de celle-ci favorise la condensation de l'eau pr√©sente dans l'air et lui permet aussi d'absorber l'humidit√© du sol. Le diable cornu peut ainsi boire jusqu'√† plus soif !


ūüŹ† Les √©cailles des l√©zards jouent aussi un r√īle central dans le contr√īle de leur temp√©rature corporelle. Elles sont d'ailleurs √† l'origine d'innovation biomim√©tiques en urbanisme, qui permettent de refroidir passivement les b√Ętiments et diminuer leur consommation √©nerg√©tique.


ūüĆä En dernier mais pas des moindres, nous avons aussi le Basiliscus plumifrons, appel√© le l√©zard J√©sus-Christ. C'est l'un des seuls animaux pouvant se d√©placer sur l'eau, gr√Ęce √† sa vitesse lorsqu'il court sur ses deux pattes arri√®res.