Biomimétisme :

Quand l'ingéniosité de la Nature
inspire les innovations du futur

Biomimétisme : définition

Le biomimétisme est une approche R&D qui consiste à s'inspirer de l'ingéniosité des mécanismes, propriétés et fonctions de la nature pour innover.

Plus largement, le biomimétisme, aussi appelé bio-inspiration, englobe toutes les ingénieries et sciences inspirées des organismes vivants.

Par essence, le biomimétisme cherche à s'appuyer sur l'intelligence et la sobriété des principes biologiques pour concevoir des technologies impactantes et durables.

Le biomimétisme :
quel intérêt ?

La promesse du biomimétisme, c'est de tirer parti du plus ancien et du plus vaste des laboratoires de R&D :
la Nature. Elle nous offre la plus belle des évidences : 3,8 milliards d'années d'innovation.

Le bénéfice de la bio-inspiration réside donc dans le fait de décrypter et de transposer des techniques et des fonctions éprouvées par les millénaires d'évolution.

Le vivant a eu le temps de trouver des solutions appropriées pour répondre à une large gamme de défis, et assurer le quotidien et la survie de plusieurs dizaines de millions d'espèces différentes, dans des environnements sous contrainte.

En résulte un prodigieux gisement d'idées et d'approches sophistiquées, optimisées et sobres.
Une opportunité inédite pour innover !

biomimétisme définition exemples.png

Biomimétisme : décrypter et s'inspirer du cahier des charges du vivant.

La nature est infiniment complexe et orchestre la vie de milliards d'organismes vivants dans des écosystèmes perfectionnés et changeants.

Les mécanismes de l'évolution ont donc doté les espèces de très nombreuses fonctions et techniques pour faire face à leur quotidien et répondre à leurs besoins physiologiques. Les plus évidents : se nourrir, se défendre ou se protéger, se déplacer, communiquer, appréhender son environnement, etc. 

La nature représente donc un savoir-faire pointu et varié, matérialisé au travers de la richesse de notre biodiversité : 1,8 millions d'espèces connues !
Ci-dessous, une sélection présentée par Bioxegy.

  • Biomimétisme & aérodynamisme :
    une évidence

     

  • Biomimétisme, structures et matériaux : le pari gagnant de lightweight design
     

  • Biomimétisme, détection et traitement de l'information : façonner les systèmes embarqués du futur

  • Biomimétisme & NVH : améliorer les technologies d'atténuation du bruit et des vibrations

  • Biomimétisme & tribologie :
    un duo technologique prometteur

     

  • Le biomimétisme pour faire face
    aux éléments (abrasion, érosion, oxydation)

     

 

Biomimétisme : domaines et leviers d'application

La polyvalence technologique de la nature fait du biomimétisme un levier d'innovation profondément transversal : il concerne tous les secteurs.

De l'aéronautique, à la santé, en passant par la construction, l'énergie, l'informatique ou encore le luxe : le biomimétisme est une démarche qui peut théoriquement s'appliquer à tous les domaines.

Véritable boîte à outils, la bio-inspiration permet à la fois de répondre à des verrous technologiques précis (problem-solving) ou bien de prendre de la hauteur, réaliser un travail prospectif et viser de l'innovation de rupture.

Une seule philosophie : s'inspirer de la sagesse des prismes et des systèmes biologiques pour innover plus intelligemment !

biomimétisme domaines application.jpg

Biomimétisme : un puissant essor scientifique
et industriel

Le biomimétisme n'est pas une démarche nouvelle, tant le fait de s'inspirer de la nature est un principe ancien.

Pour autant, la bio-inspiration connaît une vraie accélération depuis le milieu des années 1990, sous l'impulsion de Janine Benyus, fondatrice du Biomimicry Institute aux États-Unis.

Aujourd'hui, le biomimétisme fait l'objet d'une véritable compétition scientifique internationale. Le dynamisme est intense dans les couloirs des universités et centres de recherches les plus prestigieux au monde, qui développent des expertises toujours plus prometteuses. Dernier fait marquant en date : le CNRS a inscrit le biomimétisme comme faisant partie de ses priorités stratégiques à l'horizon 2023.

 

Le biomimétisme :
normes internationales

Comme tout domaine ou secteur en voie de développement et de démocratisation, le biomimétisme donne progressivement lieu à des travaux de normalisation.

En France, l'AFNOR (Association Française de Normalisation) a ainsi développé la norme XP42-502 en 2017.

De son côté, l'ISO (Organisation Internationale de Normalisation) a créé les normes ISO 18457, ISO 18458 et ISO 18459.

biomimétisme définition normes.jpg